Le mot du président

LAPLACE BernardDepuis sa création en 1959, le SIARJA n’a cessé d’évoluer. Initialement dédié à l’entretien de la Juine et de ses affluents, il a élargi ses missions en 2009 par la signature du Contrat de bassin, qui fédère l’ensemble des partenaires locaux autour d’un projet concerté de gestion de l’eau à l’échelle du bassin de la Juine.
Aujourd’hui encore, le SIARJA est bien conscient que les collectivités sont particulièrement en attente d’aide et de conseil et souhaite impulser une dynamique d’écoute pour leur apporter ses compétences.

Bien conscient de la nécessité que le SIARJA ait une démarche fédératrice, il est également essentiel que nous soyons force de proposition pour répondre aux attentes de nos partenaires techniques et financiers.
Les échéances actuelles nous mettent face à un rendez-vous historique, c’est pourquoi le SIARJA doit poursuivre son action en tant qu’acteur incontournable du territoire. C’est avec un grand plaisir que j’ai rejoint l’équipe du SIARJA pour mener à bien ces objectifs.
 
Le Président, Bernard LAPLACE
galerie

Le SIARJA vous propose de suivre l'intégralité de ses engagements, actus et infos sur son Facebook !

Vous pourrez participer, échanger et partager les évenements intervenant sur la Juine et ses affluents ainsi que sur son Bassin Versant.

Le Marais d'Auvers, tout comme l'Île-des-Scellés et le parc de la Tourbière, a fait l'objet d'une étude cet été. Plusieurs inventaires ornithologiques ont été menés durant le mois de Juin. Ils ont permis de mieux connaître cette zone humide et de mesurer les enjeux liés à la biodiversité locale. Décollage imminent pour un survol du Marais d'Auvers !

Cet été, dans le cadre d’un reportage télévisé, la cascade du Parc de Méréville a été exceptionnellement remise en service par le SIARJA. Pour mener à bien cette opération délicate, une maîtrise fine de l'hydraulique a été mise en oeuvre.

Après l'Ile des Scellés, tour d'horizon du Parc de la Tourbière à Bouray-sur-Juine sur lequel un de nos 3 stagiaires a travaillé cet été. Passion naturaliste, analyse et investigation ont permis de définir les grandes lignes de gestion à développer pour la préservation et la valorisation de ce milieu remarquable.

Cet été, vous aurez peut-être croisé une personne au beau milieu d’une zone humide avec le nez fourré dans les herbes ou au contraire pointé vers le ciel. Ce sera peut-être l’un des trois stagiaires que le SIARJA a recruté afin d’étudier plus en détails ces milieux remarquables. Tour d’horizon de l’Île-des-Scellés.

carte pdfcarte