Le mot du président

LAPLACE BernardDepuis sa création en 1959, le SIARJA n’a cessé d’évoluer. Initialement dédié à l’entretien de la Juine et de ses affluents, il a élargi ses missions en 2009 par la signature du Contrat de bassin, qui fédère l’ensemble des partenaires locaux autour d’un projet concerté de gestion de l’eau à l’échelle du bassin de la Juine.
Aujourd’hui encore, le SIARJA est bien conscient que les collectivités sont particulièrement en attente d’aide et de conseil et souhaite impulser une dynamique d’écoute pour leur apporter ses compétences.

Bien conscient de la nécessité que le SIARJA ait une démarche fédératrice, il est également essentiel que nous soyons force de proposition pour répondre aux attentes de nos partenaires techniques et financiers.
Les échéances actuelles nous mettent face à un rendez-vous historique, c’est pourquoi le SIARJA doit poursuivre son action en tant qu’acteur incontournable du territoire. C’est avec un grand plaisir que j’ai rejoint l’équipe du SIARJA pour mener à bien ces objectifs.
 
Le Président, Bernard LAPLACE
galerie
Face à l'augmentation des épisodes de pluies intenses conduisant à des ruissellements importants allant parfois jusqu'à des coulées de boue, le SIARJA se mobilise pour accompagner les communes du bassin touchées par ces phénomènes. Le programme de gestion des risques d'érosion et de ruissellement concerne les 42 communes du bassin de la Juine.
 
Ce programme a pour objet :  
  • D'établir un diagnostic à l'échelle du bassin versant concernant les phénomènes de ruissellement et d'érosion ;
  • De produire des avant-projets identifiant des actions chiffrées et hiérarchisées ;
  • De mobiliser les collectivités du bassin.
Le lancement du programme est prévu en automne 2017, afin que des solutions opérationnelles soient envisagées en 2018.
 
 
Coulée de boue à Guillerval et Saclas
Ruissellements à Brières-Les-Scellés
 
 
 
 
 
 
 
carte pdfcarte