Le mot de la présidente

SIEBENALER Maryvonne La Juine et ses affluents impriment leur marque sur notre territoire, traçant les vallées riches en boisements et zones humides, cheminant dans nos plateaux dédiés à l’agriculture et dans nos villes et villages. Le lien étroit des cours d’eau avec la nappe de Beauce qui l’alimente donne vie à de nombreuses activités : cressiculture, pêche, loisirs…
Aujourd’hui, le dérèglement climatique avec son lot d’évènements de plus en plus fréquents et intenses impactent directement le cycle de l’eau, la rivière et son bassin versant. Il est de notre devoir, collectif, de nous préparer et de nous adapter pour que notre territoire soit le plus résilient possible face à ces changements importants. La rivière et sa trame verte et bleue doivent être considérées comme des alliées et des sources de solutions pour l’avenir.
C’est la démarche que le SIARJA a engagée auprès des collectivités du bassin versant, à travers le contrat territorial « Eau, Climat et Trame verte et bleue » proposé par les partenaires – Agence de l’eau, Conseils régionaux et départementaux. Comptez sur moi pour poursuivre dans cette voie, initiée par mon prédécesseur Bernard Laplace et ses équipes que je veux ici saluer. Je le ferais avec toujours le même état d’esprit qui fait la force du syndicat : proximité et solidarité avec réactivité et professionnalisme.

 

La Présidente, Maryvonne SIEBENALER
galerie
Il y a un an, la production d'eau potable de l'usine des Closeaux a été suspendue en raison de problèmes de qualité d'eau. En 2017, les acteurs du territoire se sont mobilisés pour remettre en service l'usine d'eau potable.
 
Le process va permettre d'éliminer des composés chimiques tels que le Baryum, le Fluor ou encore l'Ammonium et ainsi répondre aux normes imposées par la législation française. De nombreux paramètres vont être suivis tel que le potentiel Hydrogène (pH) ou encore le Titre Alcalimétrique Complet (TAC).
 
Cette station de production d'eau potable va permettre d'alimenter six communes soit environ 12 000 habitants. Une autorisation de prélèvement a été délivrée pour un débit allant jusqu'à 140 m3/h. Cependant, la demande en eau potable pourra être satisfaite avec un débit de 80 m3/h. Un réservoir de 1000 m3 est mis en place afin de subvenir aux besoins de la population et de participer au secours incendie.
 
Une station de surpression a également été réhabilitée. Des pompes alimenteront en eau potable les habitations situées sur les hauteurs de la commune de Chamarande.
La mise en service officielle de l'usine des Closeaux est prévue pour le 1er Octobre 2017.
 
 
Visite de la station de production d'eau potable des Closeaux
Visite de la station de surpression de Chamarande
 
carte pdfcarte