Le mot de la présidente

SIEBENALER Maryvonne La Juine et ses affluents impriment leur marque sur notre territoire, traçant les vallées riches en boisements et zones humides, cheminant dans nos plateaux dédiés à l’agriculture et dans nos villes et villages. Le lien étroit des cours d’eau avec la nappe de Beauce qui l’alimente donne vie à de nombreuses activités : cressiculture, pêche, loisirs…
Aujourd’hui, le dérèglement climatique avec son lot d’évènements de plus en plus fréquents et intenses impactent directement le cycle de l’eau, la rivière et son bassin versant. Il est de notre devoir, collectif, de nous préparer et de nous adapter pour que notre territoire soit le plus résilient possible face à ces changements importants. La rivière et sa trame verte et bleue doivent être considérées comme des alliées et des sources de solutions pour l’avenir.
C’est la démarche que le SIARJA a engagée auprès des collectivités du bassin versant, à travers le contrat territorial « Eau, Climat et Trame verte et bleue » proposé par les partenaires – Agence de l’eau, Conseils régionaux et départementaux. Comptez sur moi pour poursuivre dans cette voie, initiée par mon prédécesseur Bernard Laplace et ses équipes que je veux ici saluer. Je le ferais avec toujours le même état d’esprit qui fait la force du syndicat : proximité et solidarité avec réactivité et professionnalisme.

 

La Présidente, Maryvonne SIEBENALER
galerie
La Loi sur l'Eau et les Milieux Aquatiques (LEMA) du 30 Décembre 2006 a introduit la possibilité de délimiter des zones de protection des aires d'alimentation de captage pour lutter contre les pollutions diffuses à travers la mise en place de programmes d'actions.
 
Le département de l'Essonne, et plus précisément le territoire de la Communauté d'Agglomération de l'Etampois Sud Essonne (CAESE),  n'est pas épargné par la problématique des pollutions diffuses.
 
Dans ce contexte, le Syndicat Intercommunal des Eaux du Plateau de Beauce (SIEPB) porte un projet de préservation de la ressource en eau et de sécurisation de l'alimentation en eau potable. Ce projet consiste à étudier toutes les Aires d'Alimentation des Captages (AAC) qui se situent sur le territoire de la CAESE et à définir des actions qui puissent réduire les pollutions diffuses. Le SIARJA est, quant à lui, le coordinateur de ce groupement de commande.
 
Dans ce cadre, un cahier des charges techniques, une convention financière ainsi qu'un budget prévisionnel ont été rédigés. Tous ces éléments ont été présentés lors d'une réunion le 20 Décembre 2017. Tous les représentants des collectivités du territoire de la CAESE étaient conviés. Les partenaires tels que l'Agence de l'Eau Seine Normandie et le Conseil Départemental de l'Essonne étaient présents. La Chambre d'Agriculture d'Ile-de-France était également présente et a manifesté sa volonté de s'impliquer dans cette démarche.
 
De manière générale, la démarche a été très bien accueillie par l'ensemble des participants : un signal fort pour la préservation de la ressource en eau et la sécurisation de l'alimentation en eau potable sur notre territoire !
 

carte pdfcarte