Le mot de la présidente

SIEBENALER Maryvonne La Juine et ses affluents impriment leur marque sur notre territoire, traçant les vallées riches en boisements et zones humides, cheminant dans nos plateaux dédiés à l’agriculture et dans nos villes et villages. Le lien étroit des cours d’eau avec la nappe de Beauce qui l’alimente donne vie à de nombreuses activités : cressiculture, pêche, loisirs…
Aujourd’hui, le dérèglement climatique avec son lot d’évènements de plus en plus fréquents et intenses impactent directement le cycle de l’eau, la rivière et son bassin versant. Il est de notre devoir, collectif, de nous préparer et de nous adapter pour que notre territoire soit le plus résilient possible face à ces changements importants. La rivière et sa trame verte et bleue doivent être considérées comme des alliées et des sources de solutions pour l’avenir.
C’est la démarche que le SIARJA a engagée auprès des collectivités du bassin versant, à travers le contrat territorial « Eau, Climat et Trame verte et bleue » proposé par les partenaires – Agence de l’eau, Conseils régionaux et départementaux. Comptez sur moi pour poursuivre dans cette voie, initiée par mon prédécesseur Bernard Laplace et ses équipes que je veux ici saluer. Je le ferais avec toujours le même état d’esprit qui fait la force du syndicat : proximité et solidarité avec réactivité et professionnalisme.

 

La Présidente, Maryvonne SIEBENALER
galerie

Depuis 2013, le SIARJA accompagne les acteurs du territoire dans leurs changements de pratiques d'entretien des espaces publics. Le 1er Juillet 2019, le programme Phyt'eaux Juine II a été lancé afin de soutenir les acteurs dans cette démarche. Aider à anticiper le changement climatique et s'adapter aux évolutions de la règlementation sont les deux défis majeurs de ce programme.

 

Le 1er Janvier 2017, la loi a interdit aux personnes publiques d'utiliser des produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries accessibles au public. Le 1er Janvier 2019, cette interdiction s'est étendue aux particuliers qui ne peuvent plus utiliser ni détenir de produits phytosanitaires.

 

L'application de ces restrictions réglementaires est facilitée par le programme Phyt'eaux Juine II via :

- la réalisation de projets paysagés pour les cimetières et terrains de sports afin de favoriser la transition des pratiques d'entretien sur ces espaces

- des formations, plans de gestion, suivis annuels des pratiques et outils de communication afin de permettre l'adaptation des acteurs à ces nouvelles pratiques et de les pérenniser

- des animations auprès des scolaires et du grand public pour favoriser le changement de regard sur la végétation spontannée

 

A ce jour, 5 projets paysagés expérimentaux pour des écoles ont été réalisés ainsi qu'un projet paysagé "cimetière". La campagne de suivi annuel des pratiques d'entretien communales est quasi finalisée. En outre, le SIARJA développe plusieurs outils de communication : panneaux de communication, guide technique... A propos du guide, une démarche de co-construction a été lancée sur le territoire avec la participation d'agents chargés de l'entretien des espaces verts. Les échanges ont permis de définir un format adapté, des pistes de contenu et des pratiques exemplaires à mettre en valeur. Le guide, en cours de rédaction, sera proposé aux collectivités au printemps 2021.

 

Au delà du "zéro phyto", le SIARJA agit au travers du programme Phyt'eaux Juine II pour proposer aux collectivités et entreprises du bassin versant de la Juine des projets multifonctionnels intégrant la végétalisation des espaces, l'infiltration des eaux pluviales et l'accessibilité PMR.

 

 

carte pdfcarte