Le mot du président

LAPLACE BernardDepuis sa création en 1959, le SIARJA n’a cessé d’évoluer. Initialement dédié à l’entretien de la Juine et de ses affluents, il a élargi ses missions en 2009 par la signature du Contrat de bassin, qui fédère l’ensemble des partenaires locaux autour d’un projet concerté de gestion de l’eau à l’échelle du bassin de la Juine.
Aujourd’hui encore, le SIARJA est bien conscient que les collectivités sont particulièrement en attente d’aide et de conseil et souhaite impulser une dynamique d’écoute pour leur apporter ses compétences.

Bien conscient de la nécessité que le SIARJA ait une démarche fédératrice, il est également essentiel que nous soyons force de proposition pour répondre aux attentes de nos partenaires techniques et financiers.
Les échéances actuelles nous mettent face à un rendez-vous historique, c’est pourquoi le SIARJA doit poursuivre son action en tant qu’acteur incontournable du territoire. C’est avec un grand plaisir que j’ai rejoint l’équipe du SIARJA pour mener à bien ces objectifs.
 
Le Président, Bernard LAPLACE
galerie

Dans le cadre des opérations de diversification et de restauration des habitats aquatiques et humides, le SIARJA réalise actuellement trois essais d’ouverture de vannes sur la Juine aux moulins de La Planche à Ormoy-la-Rivière, de St-Cyr à Saclas, et de Chanteloup à Saint-Cyr-la-Rivière.

Les gardes-rivières du SIARJA ont réalisé deux vidéos subaquatiques des populations de poissons sur la Chalouette. Plusieurs espèces sont visibles : brochet, perche et petits gardons.

L'entretien sélectif de la ripisylve 2013 concernera l’Eclimont, la Marette de Guillerval et les cours d’eau d’Etampes (Rivière d’Etampes, Rivière des Près et Juineteau). Les opérations débuteront au mois de décembre et comprendront la coupe, l’élagage et le recépage des arbres vieillissant et l’éclaircissement de certaines portions de cours d’eau.

La Fédération de pêche de l’Essonne a inventorié en septembre 2013 les différentes espèces de poissons qui parcourent la Juine, la Chalouette et la Marette de Guillerval. Sur 5 stations d’étude, 15 espèces ont été identifiées et près de 1000 poissons ont été mesurés et pesés avant d’être remis à l’eau.

Phyt’eaux Juine va accompagner les communes du bassin de la Juine pour réduire et supprimer l’utilisation des pesticides dans la gestion des espaces des 42 communes du bassin de la Juine (territoire du Contrat de bassin), sur la période 2013-2017.

carte pdfcarte